Le Triomphe sera futuriste

Le Soir – VANESSA LHUILLIER

mardi 24 mars 2009, 08:59

Auderghem. Le Green Project a reçu un avis favorable mais sous certaines conditions. Et son architecture a fait débat.

Les grands panneaux publicitaires situés au coin de la chaussée de Wavre, du boulevard Général Jacques et du boulevard du Triomphe vont bien disparaître au profit du Green Project. La commission de concertation vient de rendre un avis favorable mais avec quelques conditions.

« L’Atelier de l’Art Urbain » pourra ainsi réaliser son complexe immobilier. Il s’agit d’un ensemble de 32.000 m2composé d’une centaine de logements, de bureaux, de commerces, d’un appart/hôtel et d’une maison de repos. Son architecture futuriste et son gabarit avaient créé l’émoi parmi les riverains qui avaient adressé une pétition de 130 signatures.

Une partie de leurs remarques ont été prises en compte. Du coup, même si l’avis est favorable, les architectes devront revoir un peu leur copie.

Des bâtiments moins hauts et plus d’espaces verts

En ce qui concerne l’ensemble situé le long de la chaussée de Wavre près du Colruyt, il faudra supprimer l’étage en recul et réduire sa hauteur pour être en raccord avec les bâtiments de la VUB. Le premier étage du commerce en intérieur d’îlot qui donne sur les glacières d’Auderghem devra également disparaître. « Nous privilégions ainsi la qualité de vie des futurs habitants », explique Alain Lefebvre (MR), échevin de l’urbanisme d’Auderghem.

Dans ce même intérieur d’îlot, un espace vert de 500 m2 minimum devra être prévu afin de respecter les prescriptions du PRAS (plan régional d’affectation du sol). Enfin, il faudra revoir la façade de la maison de repos pour qu’elle ait un aspect plus vertical et se marie mieux avec le bâtiment du boulevard Général Jacques.

En ce qui concerne ce dernier, sa zone de recul à front de rue sera en pleine terre et le bassin pour récolter les eaux de pluie verra sa capacité doublée. Les architectes devront également prévoir des locaux poussettes et vélos séparés et fermés pour les habitants et pour les locataires de l’appart/hôtel.

L’ensemble du Green Project devra enfin prouver sa haute valeur environnementale en respectant les critères de performance énergétique des bâtiments.

« En acceptant ce projet, nous faisons un pari sur l’avenir, précise l’échevin. Son architecture sera en tout cas remarquée. Reste à voir si elle sera remarquable. » Les travaux devraient commencer à la fin de cette année.

 

Voir l’article en ligne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.