Dossier GLACIERES – suite : Recours de la commune d’Etterbeek contre le permis délivré par la Région !

Dans la ligne de la position défendue par le Comité, le Collège des Bourgmestres et Echevins d’Etterbeek a informé les riverains d’Etterbeek, et notre Comité, par un courrier daté du 31 janvier, de leur décision d’exercer un recours au Conseil d’Etat contre la décison d’octroi du permis prise par la REGION le 07 décembre dernier. Ce courrier communal relate que si le projet BOUYGUES a été revu à la baisse, il ne tient pas suffisament compte des remarques émises par les riverains d’Etterbeek et, comporte trop de dérogations par rapport au bon aménagement des lieux, sans motivation fondée.

Lire le courrier envoyé par la commune d’Etterbeek …

Comme déjà évoqué, une délégation du Comité rencontre l’échevin de l’urbanisme et de l’environnement d’Auderghem ce 7 février, et le promoteur BOUYGUES à une date à convenir (les dates du 14 et 15 février ne convenant pas) avant fin février.

Suite du dossier « GLACIERES-BOUYGUES IMMOBILIER » sur Auderghem après la rencontre le 7/2 avec la commune d’Etterbeek :

le recours d’Etterbeek est confirmé – il devrait être entériné au Conseil communal de ce 11 février. Le Ministère de l’Intérieur & de la Défense (P De Crem) ont également lancé un recours, en raison de la disposition et de la hauteur de la tour faisant front à des dispositifs de gendarmerie sur le boulevard G. Jacques. Ces recours portent sur la forme (non le fond). Le Comité n’interviendra pas à la cause, mais salue ces initiatives qui tentent, en cas de fondement des recours, à ramener le projet BOUYGUES à une taille plus raisonnable, mieux intégrée à nos quartiers et plus respectueuse des gabarits des sites historiques (GLACIERES-ARSENAL-CASERNES) qui les jouxtent. Le Comité suit le dossier et vous tiendra au courant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.